Combattants, anciens

Lorsque fut créé en 1920 le ministère qui devait devenir celui des Anciens Combattants et Victimes de la guerre, il portait le nom de ministère des Pensions, des Primes et des Allocations de guerre. Son rôle est de promouvoir et d’appliquer la législation concernant les personnes qui, de par leurs activités antérieures soit aux armées, soit du fait de la guerre, relèvent de sa compétence, particulièrement dans le domaine des pensions, qui constitue un de ses départements essentiels. L’Office national des anciens combattants est un organisme d’Etat relevant du ministère, mais doué de l’autonomie financière. Il a pour but de préserver les intérêts tant moraux que matériels des pensionnés, des grands invalides, des veuves et ascendants, des pupilles de la Nation, des déportés, internés et victimes de guerre (réfugiés, sinistrés, spoliés). Cet office dispose de centres de rééducation professionnelle, de foyers d’invalides, de maisons de retraite. L’ordre du Mérite combattant a été créé en 1953 pour récompenser les services rendus dans la défense des intérêts des anciens combattants. Il a cessé d’être attribué en 1964. La croix du combattant est une décoration instituée en 1930, à laquelle ont droit ceux auxquels a été reconnu le titre de « combattant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>