Autoroute

Spécialement conçue pour assurer une circulation rapide et sûre, elle fait désormais partie du paysage de tout pays riche. Exclusivement réservée aux véhicules automobiles, elle se caractérise par l’absence de tout croisement, ce qui implique la construction de nombreux ponts, viaducs, tunnels. Elle se distingue également d’une route ordinaire par l’amplitude de ses courbes, les clôtures qui la bordent et l’existence d’une séparation matérialisée (haie, terre-plein) entre les voies montante et descendante, chacune d’elles comprenant deux couloirs ou plus.

Les premières autoroutes furent construites en Italie après la Premiere Guerre mondiale, mais le réseau allemand devient en 1939 le plus important d’Europe. La construction d’autoroutes en France est postérieure à 1950, et le rythme ne s’est véritablement accru qu’en 1960. En 1968, la France comptait un réseau de 963 km. Il est, en 1970, de 1305 km, contre 3496 en italie, 4111 en Allemagne fédérale, 1043 en Grande-Bretagne, 885 aux Pays-Bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>