Bénitier

Héritier des fontaines de l’atrium, ce petit bassin, placé à l’époque byzantine à l’entrée des églises, contient l’eau bénite avec laquelle les fidèles se signent en entrant. D’abord isolé, le bénitier fut ensuite fixé sur une paroi ou un pilier. Les premiers étaient surtout des remplois de chapiteaux, creusés. Ils furent ensuite exécutés en pierre, marbre ou métal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>