Billard

Il vient du jeu du mail, qui se jouait au Moyen Age sur un terre-plein nommé « billard de terre ». Les premières tables de billard apparaissent au début du XVIe siècle et le billard devient un jeu d’intérieur. Louis XIV lui réserva l’actuel salon de Diane au palais de Versailles. Au début du XIXe siècle, le bois des tables est remplacé par un plateau de marbre, pour en arriver à l’actuel plateau d’ardoise. Les queues prennent leur forme définitive, celle d’un long bâton effilé, à l’extrémité duquel se fixe une pastille de cuir nommée « procédé », inventée en 1823 par un nommé Mingand, prisonnier politique, permettant d’augmenter la gamme des coups grâce au « rétro » ou « coup rétrograde ». En 1880, la France comptait plus de 200 000 billards publics, dont plus du quart à Paris et dans sa banlieue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>