Boycottage

Nom dérivé de celui du régisseur irlandais Charles Boycott (1832-1897) qui, par sa rigueur impitoyable, se fit haïr de ses métayers qui l’isolèrent complètement, il désigne aujourd’hui par extension la rupture volontaire des relations sociales, économiques ou politiques avec une personne, un groupe ou un pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>