Cathéchisme

Les réformateurs se servirent beaucoup, pour former la jeunesse, de ce petit manuel résumant les dogmes et préceptes de la foi chrétienne, le plus souvent sous forme de questions et de réponses. Luther en écrivit deux et insista pour qu’ils soient appris par coeur. Celui de Calvin parut en 1536. Le concile de Trente présida en 1566 à la rédaction d’un catéchisme dont s’inspirèrent les manuels diocésains. Le plus connu fut celui de Bossuet. Aujourdhui, les catéchismes tendent à abandonner le système de questions et de réponses, souvent peu compréhensible pour les enfants, au profit de textes mieux adaptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>