Coran

Livre saint des musulmans, il contient les révélations qu’aurait reçues Mahomet de la part de Dieu par l’intermédiaire de l’archange Gabriel. La rédaction du Coran ne fut entreprise qu’après la mort de Mahomet, par le calife Abou-Bekr, qui fit regrouper les notes recueillies par les disciples du Prophète. Le Coran n’offre pas une narration continue. Il est divisé en cent quatorze chapitres ou sourates. AbouBekr fit classer les sourates non d’après un enchaînement logique, mais d’après leur longueur, ce qui rend la lecture difficile pour le profane. La sourate la plus longue, la deuxième, comprend deux cent quatre-vingt six versets ; la plus courte, sourate 112, n’en contient que quatre. Vers l’an 650, le calife Othman fit publier une édition officielle. Au Coran s’ajoutent les Hadiths, ensemble de détails traditionnels.

Chaque sujet (administration, droit, morale) y est traité. Mais le Coran reste essentiellement un livre de méditation religieuse dont les préceptes guident les musulmans. Les versets forment une prière à Allah que les fidèles apprennent par coeur dès leur enfance, en se gardant d’y changer un mot, car c’est l’oeuvre du « verbe incréé » de Dieu. L’intonation musicale prescrite pour chaque syllabe et les fréquentes pauses entre les versets confèrent à la prière une réelle beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>