Cornet

Instrument de musique à vent de la forme d’un petit cor, il n’est guère utilisé actuellement dans l’orchestre et demeure plutôt l’attribut des fanfares ; on l’appelait autrefois cornet de poste, car il servait à annoncer dans les villages l’arrivée des diligences. Le cornet à bouquin est une simple corne de baeuf munie d’une embouchure, mais c’était aussi, depuis le xve siècle, une. sorte de flûte en bois recouverte de cuir et percée de sept trous. Le cornet à pistons, voisin de la trompette, mais plus petit, comporte une partie conique assez longue ; accordé en si bémol, en la ou en ut, il a une étendue de deux octaves et demie. A l’orgue, c’est un jeu d’anche. Beaucoup d’autres petits objets, généralement en forme de cône, ont reçu le nom de cornet : un cornet de papier, un cornet acoustique, un cornet à tabac, un cornet à dés. En anatomie, le cornet est un petit os des fosses nasales.

Beaucoup d’autres petits objets, généralement en forme de cône, ont reçu le nom de cornet : un cornet de papier, un cornet acoustique, un cornet à tabac, un cornet à dés. En anatomie, le cornet est un petit os des fosses nasales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>