Cosmati

Le terme d’ «art cosmate» est appliqué à une forme de décoration, constituée d’incrustations en marbres polychromes, inventée par les marbriers romains et répandue en Italie aux XIIe, XIIIe et XIVe siècles. Cet art, dont les représentants les plus notables sont Jacopo di Lorenzo et son fils Cosma, témoigne d’un souci décoratif analogue à celui qui présida aux recherches des artistes romans. En dehors de leur famille, on connaît plusieurs maîtres de cet art du nom de Vassaletto. Les pavements de Sainte-Marie-du-Transtévère, d’Aracoeli, de Saint-Clément à Rome, la façade de l’église de Civita Castellana en sont les chefs-d’oeuvre. Ils furent également appelés à travailler à la façade du Dôme de Florence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>