Lithographie

Technique de dessin sur pierre. Découverte en I796 par l’Allemand Senefelder, la lithographie eut un succès considérable au XIXe siècle et continue à être très pratiquée de nos jours par les peintres. Sur une pierre calcaire à grain très fin et homogène, on exécute un dessin à l’aide d’un crayon gras, puis on le fixe en recouvrant la pierre d’un mélange de gomme arabique et d’acide nitrique qui forme sur le calcaire une légère couche de nitrate de chaux insoluble et hydrophile. Une fois que cette solution a séché, on lave la pierre à l’eau pure; celle-ci glisse sur les parties grasses (traits du dessin) mais reste sur les régions vierges.

On encre ensuite la pierre à l’aide d’un rouleau, seuls les traits gras non imprégnés d’eau se trouvant encrés. Il suffira alors d’appuyer fortement un papier sur la surface de la pierre à l’aide d’une presse pour obtenir la reproduction du dessin en autant d’exemplaires qu’on le souhaite. Il existe diverses techniques de lithographie :le dessin peut être également sur la pierre à laide dune plume ou dun pinceau, à lestompe ou au grattoir, en relief ou en creux. Il peut être exécuté sur un autre support puis reporté sur la pierre à l’aide de presses à report. Il peut enfin être copié par voie photographique sur la pierre sensibilisée (photolithographie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>