Brique

Déjà en usage chez les peuples de l’Antiquité, la brique est un matériau de construction toujours très usité de nos jours. Elle servit aussi bien à l’élévation des murs mésopotamiens qu’aux décors des façades Louis XIII, en France. On prend pour sa fabrication de la terre argileuse pétrie, que l’on place ensuite dans un moule de forme parallélépipédique.

Employée dans les pays dépourvus de carrières de pierres, elle était autrefois utilisée crue (Babylone) ou après séchage au soleil (Egypte) ; mais on connaissait déjà la brique cuite (porte d’Ishtar à Babylone). Les Romains cuisirent l’argile pour construire des murs et élever pilastres et colonnes ; la brique était alors recouverte d’un enduit de stuc ou d’un revêtement de marbre. La brique fut employée au Moyen Age pour les remplissages et les voûtes ; à la Renaissance, elle s’intégra au système décoratif de la construction. Elle est désormais cuite au four (env. 1000 °C).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>