Pendaison de crémaillère

La cuisine se faisant autrefois dans l’âtre, la crémaillère était dans chaque demeure un ustensile de première importance. On la mettait en place le jour où les propriétaires d’une maison neuve prenaient possession de celle-ci. De temps immémorial, la pendaison de la crémaillère fut l’occasion de réjouissances et eut valeur d’inauguration ; l’expression « pendre la crémaillère » survécut à l’objet lui-même ; elle est utilisée à propos de la fête que l’on donne lorsqu’on s’installe dans un nouveau logis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>